tribu energie
D’une culture de moyen vers une culture de résultat
 

Infiltrométrie
Infiltrométrie

MESURE D’INFILTROMETRIE DE l’ENVELOPPE DE BATIMENTS 
 
Le contrôle des entrées d’air parasites permet de réduire les consommations d’énergie, d’améliorer la qualité d’air intérieur par un balayage maitrisé des pièces, limite le risque de condensation dans les parois et en conséquence la pérennité du bâtiment.   



Equipements :

Blower door Minneapolis Modèle 4
Manomètre DG 700
 
Réalisations de mesures d’étanchéité à l’air de l’enveloppe et rédaction de rapport conformément à la norme NF EN 13829 et à son guide d’application GA P50-784. 





Dans quels cas la mesure d’infiltrométrie est obligatoire ?
Dans la construction neuve :
  • Les maisons individuelles
  • Les immeubles de logements collectifs
La mesure est facultative pour les autres bâtiments, toutefois si une bonne étanchéité à l’air d’un bâtiment est valorisée dans le calcul thermique RT 2012, la mesure devient obligatoire.  

Dans la rénovation, la mesure n’est obligatoire que dans le cas d’une labellisation BBC-Rénovation. Elle se révèle être d’un fort intérêt dans le cas rénovation globale. Le gain énergétique et de confort de vie suite au traitement des défauts d’étanchéité est considérable. Attention à bien réaliser un audit ventilation complet avant les travaux. Dans les logements anciens le renouvellement d’air est réalisé en bonne partie par ces infiltrations d’air parasites, les calfeutrer peut générer des désordres (développement de moisissure, qualité d’air médiocre, confinement de polluants dangereux notamment le monoxyde de carbone, formaldéhyde …)

Outre la réalisation de la mesure, Quali-TE vous accompagne dans le traitement des défauts d’infiltration.